Publié le 31.03.2021

Appel à Projets Action-Liban

L’impact de la pandémie de Covid-19, combiné à la détresse économique causée par la crise financière et l’explosion catastrophique du port de Beyrouth du 4 août 2020, aura des conséquences à long terme non seulement sur l’économie libanaise mais aussi sur l’écosystème de la recherche scientifique libanaise.

Sous l’impulsion du Ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation (MESRI), l’Agence nationale de la recherche (ANR), l’Agence française de développement (AFD) et le Conseil National de la Recherche Scientifique du Liban (CNRS-L) lancent, un appel à projets « Action-Liban ». Cet appel visera le soutien de projets de recherche urgents, rapides et structurants, d’une durée maximale de 18 mois, dont la pertinence scientifique est liée à la pandémie de la Covid-19 et aux crises multidimensionnelles récentes survenues à une période très critique de l’histoire du Liban.

Les propositions de projets attendues dans cet appel devront notamment contribuer à évaluer et analyser l’impact de la pandémie de la Covid-19 sur les différents aspects humains, sociaux, économiques, environnementaux et sanitaires, et à proposer des mécanismes de réduction de la vulnérabilité et de renforcement de la résilience libanaise toute catégorie confondue (scientifique, sanitaire, sociale, économique, psychologique, etc.). Les questions liées à l’évaluation et la gestion des risques, à l’analyse des impacts directs et indirects, et à la remédiation sont donc principales.

 

Les propositions de recherche devront anticiper des réponses durables et couvrir au moins un des thèmes suivants :

  • Etudes et analyses des impacts économique et organisationnel sur les différents secteurs d’activité en incluant l’intégration des différentes vulnérabilités et les récentes conjonctures libanaises.
  • Prévention, évaluation, et gestion des risques et des crises
  • Physiopathogénie et épidémiologie
  • Epidémie et dynamiques sociales
  • Solutions et mécanismes de réduction de la vulnérabilité, de remédiation, de récupération, et de renforcement de la résilience libanaise toute forme confondue

Les propositions de projets seront obligatoirement déposées pour le compte d’un consortium binational franco-libanais.

  • La/le responsable scientifique du partenaire coordinateur français bénéficiaire de l’aide doit être un chercheur ou une chercheuse titulaire membre d’un organisme ou établissement de recherche français ou contractuel(le), bénéficiant d’un contrat couvrant la période du financement du projet, d’un organisme ou établissement de recherche français.
  • La/le responsable scientifique du partenaire coordinateur libanais bénéficiaire de l’aide allouée par le CNRS-L doit être titulaire dans son établissement de rattachement. Les vacataires ne sont pas éligibles pour assurer la responsabilité scientifique du partenaire libanais dans le projet. L’approbation de la plus haute autorité de l’établissement est exigée.

La proposition doit être finalisée sur le site de dépôt à la date et heure de clôture, le 17 mai 2021 à 13h00 (heure de Paris). Aucun document n’est accepté après ces dates et heure. Aucune modification de données ne sera possible après ces date et heure.

Vous trouverez toutes les informations concernant les modalités de soumission et les critères d’éligibilité dans le texte de l’AAP Action-Liban.

 

Documents

Les candidats doivent s’assurer avec leurs points de contacts nationaux de la compatibilité de leur projet avec les contraintes propres à leur agence de financement avant de soumettre une proposition.

 

Points de contact ANR

Points de contact CNRS-Liban

 

Source

Lire l'article publié le 31/03/2021 sur le site de l'ANR.