21.04.2020

COVID-19 : une modélisation indique que près de 6 % des Français ont été infectés

La pandémie mondiale de SARS-CoV-2 a donné lieu à des réponses sans précédent, de nombreux pays touchés confinant les résidents chez eux. Tout comme le reste de l'Europe, la France a été durement touchée par l'épidémie et a mis en place des mesures de confinement depuis le 17 mars avec pour objectif de réduire significativement la circulation du virus dans la population.

Pour mieux comprendre et gérer cette situation sanitaire inédite, il est essentiel de pouvoir estimer le niveau de circulation du virus dans la population, d’évaluer le risque de développer une forme grave de la maladie, et de disposer d’indicateurs de mesure de l'impact des efforts de lutte actuels.

Des chercheurs de l’Institut Pasteur et du CNRS en collaboration avec l’Inserm et Santé Publique France, ont réalisé une analyse détaillée des hospitalisations et des décès dus au COVID-19 en France et construit des modélisations à partir de ces données.

Les premiers résultats suggèrent que près de 6% de la population française aura été contaminée par le SARS-CoV-2 lors de la première vague épidémique.

Le nombre de reproduction (R0), qui indique le nombre de personnes infectées par chaque malade, est passé de 3,3 en début de confinement à 0,5. Ces résultats sont accessibles en ligne sur le site de l’Institut Pasteur.

 

Télécharger le communiqué de presse :

Bibliographie
Estimating the burden of SARS-CoV-2 in France, 21 avril 2020
Henrik Salje, Cécile Tran Kiem, Noémie Lefrancq, Noémie Courtejoie, Paolo Bosetti, Juliette Paireau, Alessio Andronico, Nathanaël Hozé, Jehanne Richet, Claire-Lise Dubost, Yann Le Strat, Justin Lessler, Daniel Levy Bruhl, Arnaud Fontanet, Lulla Opatowski, Pierre- Yves Boelle, Simon Cauchemez

 

Source

Lire l'article publié le 21/04/2020 sur le site du CNRS