Publié le 05.05.2021

La pandémie nous oblige-t-elle à redéfinir la santé ?

Malade ou pas malade ? Des siècles durant, la santé n’a été considérée que d’un point de vue biologique. Mais la pandémie actuelle présente des particularités inédites, qui amènent à penser de concert le corps, le mental, le social, l’environnement… Ce faisant, l’histoire de la santé devient une histoire politique, comme l’explique dans ce podcast l’historien Hervé Guillemain, porteur du projet DicoPolHiS, dictionnaire politique d’histoire de la santé.

Hervé Guillemain est professeur d’histoire contemporaine, spécialisé en santé et en psychiatrie, enseignant-chercheur à Le Mans Université et membre du Laboratoire Temps, mondes et sociétés (CNRS/Université d’Angers/Université de Bretagne Sud/Le Mans Université).

 

 

Source

Écouter le podcast publié le 05/05/2021 sur le site du CNRS.