23.11.2020

Recherche opérationnelle sur le Covid-19 en Afrique de l'Ouest et du Centre (AOC)

Sommaire

Le Groupe Recherche Opérationnelle de la Plateforme COVID-19 est coordonné par l’institut de recherche pour le développement (IRD) et l'organisation mondiale de la santé (OMS) pour la région Afrique de l’ouest et du centre (AOC).

Présentation de la plateforme

Pour répondre à la pandémie de COVID-19, l'OMS a mis en place une plateforme de coordination opérationnelle au niveau de la région Afrique de l'ouest et du centre. L’institut de recherche pour le développement (IRD) avec l’organisation mondiale de la santé (OMS) comme co-leader a été chargé de coordonner un "groupe recherche opérationnelle" qui vise à éclairer les interventions sur des bases scientifiques et à développer la recherche opérationnelle et les échanges entre chercheurs et intervenants.


Le groupe recherche opérationelle (RO)

Dès la notification des premiers cas de COVID-19 en Afrique sub-saharienne, le Bureau Afrique de l’OMS a organisé deux réunions d’experts les 2 et 3 mars 2020 à Nairobi pour l’Afrique de l’est et australe, et à Dakar pour l’Afrique de l’ouest et du centre (AOC), dans l’objectif de poser le principe et le cadre d’une coordination opérationnelle régionale de la réponse au COVID-19. A la suite de ces réunions, une plateforme COVID a été créée à Dakar pour l’AOC. Celle-ci rassemble les organismes des Nations Unies, les principales organisations non gouvernementales et des organismes supra-nationaux, de niveau régional. La plateforme est structurée en groupes thématiques selon le modèle global pour la gestion des épidémies : Coordination opérationnelle, CREC (Communication de risque et engagement communautaire), Surveillance Labo et Points d’entrée, Prise en charge et PCI (Prévention et Contrôle des infections), EIR (Equipe d’Intervention Régionale), Logistique et appui opérationnel, Gestion de l’information. Un Groupe thématique Recherche Opérationnelle a été spécifiquement créé dans cette plateforme pour développer des interventions basées sur des preuves et pour favoriser les échanges entre recherche et intervention.

L’IRD a été chargé de coordonner ce groupe, avec l’OMS comme co-leader. Les coordonnateurs sont Dr Philippe Msellati (épidémiologiste), Pr Alice Desclaux (anthropologue), TransVIHMI (IRD), Dr Julienne Anoko Ngoundoung (anthropologue) et Dr Amadou Bailo DIALLO, médecin épidémiologiste (OMS), Division Préparation et Réponse aux Urgences Sanitaires (OMS). L’animateur scientifique du Groupe est le Dr Mamadou Diallo (immunologiste, épidémiologiste), ACE Partners (IRD). Cette équipe travaille avec les partenaires du Groupe Recherche opérationnelle, sous la coordination du Dr Innocent Nzeyimana, responsable de la réponse régionale (Health Emergency Officer, Emergency Preparedness and Response (EPR) Cluster - Emergency Response [EMR] Team).

Termes de référence (TDR)

Plateforme régionale Santé de coordination des partenaires pour la préparation et la réponse à l’épidémie due au Coronavirus (COVID-19) dans la région Afrique de l’Ouest et du Centre (AOC)


Objectifs du groupe de recherche

Objectif général

Améliorer la réponse au COVID-19 en insérant la recherche opérationnelle dans la réponse au travers de l’engagement d’opérateurs de recherche, d’échanges d’informations sur les recherches en cours et à développer, et de transfert des connaissances.

Objectifs spécifiques

  • Faire connaître les recherches sur le COVID en cours en Afrique de l’ouest et du centre
  • Promouvoir et susciter des recherches sur des questions opérationnelles prioritaires liées au COVID
  • Organiser un transfert des connaissances liées au COVID utiles pour les interventions

Résultats attendus

  • Les interventions liées à la Plateforme sont éclairées par des connaissances scientifiques et davantage basées sur des données probantes
  • Les questions prioritaires au niveau opérationnel sont davantage prises en compte par les organismes de recherche et les chercheurs
  • Des collaborations s’établissent entre intervenants de la réponse et chercheurs pour développer des recherches opérationnelles.

Activités et fonctionnement

Le Groupe Recherche Opérationnelle se réunit régulièrement toutes les deux semaines (le jeudi de 9h30 à 10h30 Temps Universel) par visioconférence. Des réunions spécifiques peuvent être convoquées en fonction des besoins. Le Groupe thématique Recherche opérationnelle rapporte de manière hebdomadaire par ses coordonnateurs auprès de la coordination de la plateforme (réunion hebdomadaire). Ces réunions ont lieu en français, langue de travail du Groupe RO.

Un état des lieux initial a montré qu’il n’existait pas de coordination régionale des recherches menées sur le COVID-19 pour la région AOC. De plus, l’information sur les projets de recherche en cours dans la région fait défaut en l’absence de listing centralisé et d’identification des institutions de recherche et des experts. Aussi, il est apparu nécessaire pour le Groupe RO d’établir des répertoires de projets portant sur le COVID, d’institutions engagées dans la recherche sur le COVID et d’experts.

Pour être pris en compte dans la réponse, les résultats de recherches scientifiques concernant la région AOC ou pertinents pour cette région doivent être facilement accessibles. Aussi, le Groupe RO s’est donné pour objectif de proposer une revue hebdomadaire de ces publications. Les actualités (notamment les conférences, appels à projets, wébinaires et dispositions concernant la recherche) sont également recensées. Des dossiers sur des questions d’intérêt spécifique sont constitués sur ces bases.

Les activités du Groupe RO sont présentées sur ce site qui oriente également les partenaires vers des espaces numériques de travail collaboratif.

La recherche opérationnelle (RO) est indispensable pour fournir des preuves scientifiques de l’efficacité des programmes de santé et de lutte contre les maladies, pour améliorer leurs qualités et tirer des leçons au fur et à mesure de leurs mises en œuvre à large échelle. Dans le contexte d’une collaboration internationale harmonisée en matière de santé, il est nécessaire de développer un cadre de travail qui soit soutenu et reconnu par une large communauté professionnelle en tant qu’instrument visant à la conception, à la planification, à la mise en œuvre et à l’optimisation d’une RO éfficace.

Echanges entre chercheurs et acteurs

Les collaborations entre associations et chercheurs sont souvent riches en enseignement pour les deux parties : les acteurs de terrain y trouvent un moyen d’avoir un regard extérieur et d’obtenir des données aussi bien quantitatives que qualitatives sur leur travail, tandis que les chercheurs ont facilement accès à des terrains d’observation, des contacts privilégiés ou encore des informations utiles. 

L'OMS

L'OMS travaille en étroite collaboration avec les experts mondiaux, les gouvernements et les partenaires pour élargir rapidement les connaissances scientifiques sur ce nouveau virus, suivre sa propagation et sa virulence, et donner des conseils aux pays et aux individus sur les mesures à prendre pour protéger la santé et empêcher la propagation de cette flambée.

 

Source

Lire l’article publié le 23/11/2020 sur le site de l'IRD